Ixtorio Mixtorio

Haurren jokoak eta mixterioak dantzan

Spectacle fondateur de la Compagnie Maritzuli Konpainia, créé au théâtre de Bayonne en 1996 et repris dans une nouvelle version en 2012, avec le concours des groupes de danse Xinkako dantza taldea de Bidart et Eraiki dantza taldea de Béhobie.

Un spectacle qui puise son originalité et son énergie dans l’imaginaire des enfants :

               Ce spectacle de jeunes danseurs, conçu en trois parties, est une véritable plongée dans le monde des enfants. Le jeu, le carnaval et la mythologie, thèmes fondamentaux de la culture basque, y sont tour à tour évoqués par le prisme du folklore et de l’imaginaire enfantin.

Avec Ixtorio Mixtorio, le pari est double : inviter le public à un merveilleux voyage dans le fonds de la danse traditionnelle basque, mené par de véritables artistes danseurs et acteurs. Car il n’y a pas d’artistes plus sincères que les enfants…

Sans chercher à reproduire les prouesses techniques de leurs aînés, ils donnent toutefois à voir une virtuosité et une spontanéité touchantes, pour un résultat haut en rythme et en couleurs. Un spectacle à la justesse étonnante, qui vous ramènera en enfance le temps d’une danse et vous laissera comme l’impression d’un rêve.

Un projet pour et par des enfants

               Au-delà du travail d’apprentissage de la danse, la genèse d’Ixtorio Mixtorio a pris des allures de laboratoire où les enfants ont pu exprimer et développer leur imaginaire. Face aux thèmes déclinés, professeurs, chorégraphes et enfants danseurs ont confronté et mêlé leurs visions.

Cette fabuleuse expérience de partage, qui faisait tout l’intérêt du projet à la création du spectacle comme lors de sa reprise, a provoqué un spectacle riche en symboles offrant des niveaux de lecture multiples.


Le Jeu

    Les enfants s’emparent de l’espace, le partagent, se le disputent. Petits contre grands, garçons contre filles, danseurs contre joueurs. Tous les stratagèmes sont bons pour se rendre maîtres de l’espace. Espace de jeu, espace de danse, de conflits et de développement des relations… C’est l’espace où ils conçoivent leur monde, avec leurs règles propres, à un âge où la vie est un jeu.

Carnaval

    A carnaval, on rit, on pleure, on transgresse. Quelle est la réalité ? Le masque autorise le rêve et le jeu s’enrichit de symboles forts. Les enfants, à la fois graves et légers, peuvent aborder des thèmes sombres ou angoissants sans s’y noyer, avec la sagesse – parfois décalée – qui les caractérise. Aussi l’ombre de la mort qui passe n’est que de courte durée, insufflant à leur vivacité un entrain toujours plus intense.






La Mythologie

    La frontière du jeu avec le rêve, jusque-là ténue, est franchie. A la faveur d’un sommeil apaisant, c’est un univers de silence et de visions qui livre les clefs de lecture d’un monde mouvant. Sur invitation de Mari, déesse-mère détentrice de la connaissance, c’est un voyage intérieur qui est vécu, duquel on sort sans vraiment s’en rendre compte, mais inéluctablement grandi.






Mais était-ce seulement un rêve ?…


%d blogueurs aiment cette page :